Fantasme, Symptôme et genre

Pouilloux Sylvie

Poursuivant le travail de l’an dernier, nous reprendrons cette année l’interrogation sur le fantasme et le symptôme en l’orientant autour de la question du genre. Nous revisiterons les concepts Lacaniens de « jouissance » et de « plus de jouir », ainsi que des formules célèbres comme « la femme n’existe pas » ou « il n’y a pas de rapport sexuel ». Ce sera l’occasion de mesurer l’écart de Lacan par rapport à Freud. Et l’occasion aussi d’interroger l’évolution de la théorie lacanienne dont l’axe s’est déplacé du signifiant du nom du père aux concepts de jouissance, d’objet a et de semblant. Lacan insiste sur le nouage chaque fois singulier, que fait l’être parlant, des registres du réel, de l’imaginaire et du symbolique. Aussi comment interpréter la sensibilité contemporaine à la question du genre ? Comme le fait d’une société en quête de nouvelles formes de normativité ou plus simplement, comme le symptôme persistant d’un impossible à dire de la jouissance ?

 

Texte de référence : Lacan Séminaire XVII, séminaire XVIII, séminaire XIX, et séminaire XX.

 

Sylvie POUILLOUX

9 Bd Edgar Quinet

75014 Paris

Tél. : 06 07 12 55 91 ou 01 43 35 33 62

sylvie.pouilloux@free.fr

 

Le séminaire se tiendra à 21h,

Les mardis 1er octobre, 5 novembre, 3 décembre 2019,

7 janvier, 4 février, 3 mars, 31 mars, et 5 mai 2020. 

12 rue de Bourgogne 75007 Paris