Sexualité (s)

Marie, pierre

Dans ce moment historique où l’on parle sans cesse de sexualités comme si un savoir en était enfin disponible, il est urgent d’en rappeler la dimension énigmatique et scandaleuse, rien ne pouvant en épuiser la connaissance ni en assurer la domestication. Sexualités au pluriel car il n’y a pas une, mais des sexualités, chacune étant singulière et subversive. Singulière, chacun a une sexualité propre qui varie avec les circonstances. Subversive, car faire l’amour, c’est se commettre dans une rencontre charnelle réalisée avec un(e), plusieurs, autre(e)(s) à l’insu de tous, hors du moindre usage social, aucune société ne le supportant. D’où le scandale des Trois essais sur la théorie sexuelle, Freud y montrant que rien ne prédispose à l’hétérosexualité, à l’homosexualité, à la transsexualité ou permet de réduire la sexualité à la procréation, l’érotisme étant une expérience singulière alliant ce qui convient à chacun à l’objet qui en suscite l’avènement.

 

Pierre MARIE

3, rue du Cloître Saint-Merri

75004 Paris

01 42 77 28 89

pajmarie@wanadoo.fr

 

Le séminaire aura lieu le 2e mercredi de chaque mois, à 21h, à compter du 14 octobre 2020,
puis les 9 décembre 2020, 13 janvier, 10 février,
10 mars, et le 14 avril 2021.

12 rue de Bourgogne, 75007 Paris

Pour y participer, on s’inscrit auprès de Pierre Marie