Pierre Fédida : Penser aux confins

Nahon, Claire

Dans l’exact prolongement de ce qui a été amorcé l’an passé, il s’agira cette année d’aller plus avant dans l’œuvre laissée par Pierre Fédida, œuvre dense, complexe, éminemment psychanalytique en même temps que profondément ancrée dans la tradition psychopathologique, œuvre également marquée par l’héritage phénoménologique et qui s’entend de sa référence constante à tous les champs de la pensée, lesquels y opèrent par leur « valeur de sollicitation métaphorique ». L’intérêt pour la « pratique auprès des cas réputés difficiles » et lesdites « limites de l’analysable » y est primordial, tandis que l’élaboration freudienne y demeure l’épicentre puissamment sondé, au point que naît « l’audace d’un parti pris, [celui] de prétendre que la métapsychologie freudienne s’est constituée de telle sorte qu’elle autorise l’analyste à cette liberté d’inventer, justement là où la théorie freudienne devient muette. » C’est précisément à cette liberté d’invention que l’on s’intéressera, à partir de « l’angle vif » toujours recherché, garant, aux antipodes des « outillages conceptuels passe-partout », de la puissance subversive qui est l’essence de la psychanalyse.

 

Claire NAHON

21, rue du Cherche-Midi

75006 Paris

01 48 87 80 69

clairenahon@hotmail.com

 

Le séminaire aura lieu à 21h,

Les mardis 15 octobre, 12 novembre, 10 décembre 2019,

14 janvier, 12 mai et 9 juin 2020.

12 rue de Bourgogne 75007 Paris

 

Inscription par mail ou appel téléphonique