Le désir de l'analyste et son éthique

De Neuter Patrick, Lauret Monique, Stryckman Nicole

 

L’éthique concerne une question fondamentale en psychanalyse. Lacan en a fait un thème majeur et l’a placée, à la suite de Spinoza, comme une réponse possible au malaise dans la culture. L’éthique consiste essentiellement, disait Lacan, en un « jugement sur notre action » la question de l’éthique étant « Que devons-nous faire pour agir d’une façon droite, étant donnée notre condition d’homme »[1]. L’éthique engage donc la responsabilité de l’analyste. L’expérience de l’analyse qui dégage au plus haut point la fonction du désir exige une dimension morale, une « pureté » disait Freud de celui qui s’y engage. Lacan a évoqué le désir de l’analyste et tant que désir averti, désir plus fort que les autres désirs qui peuvent animer l’analyste. Ce séminaire se propose de reprendre cette question importante pour la formation de l’analyste et pour son acte, à partir des textes théoriques des fondateurs entre autres le séminaire de Lacan mais aussi…...

 

Patrick DE NEUTER                      Monique LAURET                           Nicole STRYCKMAN

patrick.deneuter@yahoo.fr             lauretmonique@wanadoo.fr              n_stryckman@yahoo.fr

 

Le séminaire aura lieu le samedi,

De 11h30 à 14h,

Soit les 5 octobre 2019, 29 février, 4 avril et 6 juin 2020.

12 rue de Bourgogne 75007 Paris

 

 

 

 


[1] Lacan J., « L’éthique de la psychanalyse », Le séminaire livre VII, Le Seuil, 1986, pp. 28 et 359.