Recherches sur le visage et le paysage. Une actualité de la psychanalyse

Bidaud Éric   
Douville Olivier

Notre séminaire qui fait continuité des séminaires précédents a pour ambition de constituer un point de questionnement, un espace renouvelé de la recherche actuelle dans les sciences humaines à partir de la « fonction visage ». En lien avec nos travaux précédents qui interrogeaient le champ du « voir » aujourd’hui et les nouveaux régimes de visibilité, nous souhaitons poursuivre notre réflexion sur le paysage articulé au paysage dont nous avons commencé l’année passée l’analyse et la « psychanalyse ». Peut-on avancer sur ce qui serait une réflexion sur l’émergence du visible et de son organisation à partir de ces notions : l’environnement maternel (Winnicott), l’environnement non humain (Searles), l’espace, le familier et le non familier, mais encore le chemin, le trajet, le territoire… qui définissent le « paysage » du symptôme, les « entours » du sujet dont parle J. Oury.

L’abord anthropologique ira ici parler de la fiction visage et donc du masque dans son rapport avec le visage en suivant les travaux de Boas, de Mauss, de Lévi-Strauss et de Griaule.

 

Éric BIDAUD
06 71 80 73 23
eric.r.bidaud@wanadoo.fr

Olivier DOUVILLE
06 77 69 24 51
douvilleolivier@noos.fr

Le séminaire aura lieu un vendredi par mois,
de 21h à 22h30, à partir de janvier 2022,
soit les 21 janvier, 18 février, 25 mars, 22 avril et 20 mai.
En présentiel,
12 rue de Bourgogne, 75007 Paris