Espace analytique est une association de formation psychanalytique et de recherches freudiennes, fondée en 1995 par Maud Mannoni avec un groupe de psychanalystes issus du CFRP, formés à l’enseignement de Jacques Lacan, Françoise Dolto ainsi que Maud et Octave Mannoni. Toute l’année s’y déroulent des enseignements et séminaires, chaque soir de la semaine ainsi que le samedi, et des colloques et journées d’études ont lieu régulièrement.

novembre 2020

Édito courrier 127

De lourdes restrictions pèsent à nouveau sur notre activité. Les séminaires en présence ont dû être une fois encore annulés et la retransmission en zoom s’est organisée au cas par cas (le lien peut être demandé à chaque enseignant).

Nous avons pu, comme annoncé, enregistrer les interventions présentées aux Journées Actualité des pulsions, tables rondes et ateliers (1). Ces enregistrements vont être postés sur le site espace-analytique. org au fur et à mesure de leur mise au point. Ils nous permettent de livrer les réflexions et les travaux que nous souhaitions communiquer en mars dernier, et que l’épidémie nous avait imposé de reporter puis d’annuler en présence, éventualité encore plus impossible à l’heure actuelle. Il y a lieu de remercier les intervenants qui ont eu la patience d’attendre et de continuer leur travail, afin que l’enthousiasme qui le porte nous parvienne presque intact. « Actualité des pulsions », un titre prémonitoire si l’on veut, tant la situation épidémique et les mesures prises ont rendu intensément actuels et visibles les traits pulsionnels que nous observons dans l’expérience, tels qu’une privation de jouissance massive, à différents niveaux, les reproduit. Cette sorte de force que l’on peut observer continûment, où le corps se manifeste plus ou moins bruyamment, d’une manière régulée qui semble dans l’ordre des besoins ou bien d’une manière incoercible sans égard au besoin, est ce par quoi la pulsion s’est fait connaître de tous. Elle est désormais apparue comme quelque chose qui n’est pas fondamentalement instinctuel, contrairement aux apparences, mais obéit à des logiques inconscientes passant par les appels du corps et déformant ses besoins. Il est dès lors manifeste qu’elle relève d’un nouage irréductible entre le corps et le langage.
 

(1) Texte établi à partir de l’Introduction des Journées Actualité des pulsions  enregistrées 12 rue de Bourgogne, les 10 et 11 octobre 2020.

 

Lire la suite »